Le Mali et le trafic des médicaments.

Lors d’une mission humanitaire nous avons rencontré sur le marché de Bamako des vendeurs particuliers. Deux Maliens chargés de nombreuses boîtes de médicaments nous ont proposé avec fierté leur précieuse marchandise.

Après discussion et la confiance instaurée, nous avons pu nous rendre compte qu’il s’agissait de vulgaires contrefaçons. Trafic odieux et ô combien dangereux car souvent ces boîtes achetées par des personnes désespérées représentent l’ultime salut.

Malheureusement celles-ci proviennent de marchés locaux et sont composées de substances très souvent toxiques voire mortelles.